quelques quatrains magiques pour vous ouvrir les portes d’un autre devenir…

Je m’interdis de mesurer la distance
avant de l’avoir franchie
Quelles que soient mes exigences
C’est ici et maintenant que j’agis

Je m’autorise à trouver ma place,
A prendre cette place qui me revient,
Pour pouvoir être fier(e) demain
De m’offrir une vie en première classe.

Je m’autorise à chasser mes angoisses,
Des angoisses qui portent la poisse
Et emprisonnent ma liberté d’agir,
Pour enfin pouvoir m’accomplir.

J’évacue mes doutes une bonne fois pour toutes
Je laisse mes incertitudes au bord de la route
Pour pouvoir croire enfin que j’ai du talent
Et m’accomplir dans ce que je suis réellement

J’évacue le stress qui m’oppresse,
De ses crocs plantés dans mon dos,
Que ses hautes tensions disparaissent
Et libère mon corps de ses maux

Je m’autorise à être ce que je fais,
À faire ce que je suis
Pour exister enfin dans ma vie
Et ne plus être ce que je fuis.

… Rester seul et unique maître à bord, maître de votre esprit et de votre corps,

… et passer de l’ombre à la lumière.

Caroline Messinger

Carotte, œuf ou café ?

Une jeunfaites ce que vous pouveze femme va chez sa mère et lui dit que sa vie est tellement difficile qu’elle ne sait pas si elle peut continuer. Elle veut abandonner car elle est fatiguée de se battre tout le temps. Il semble qu’aussitôt qu’un problème est réglé, un autre apparaît.

Sa mère l’amène à la cuisine. Elle remplit trois chaudrons d’eau et les place chacun sur la cuisinière à feu élevé. Bientôt, l’eau commence à bouillir. Dans le premier chaudron, elle place des carottes, dans le deuxième, elle met des œufs et dans le troisième, elle met des grains de café moulus. Elle les laisse bouillir sur le feu sans dire un mot.

Après 20 minutes, elle retourne à la cuisinière. Elle sort les carottes et les place dans un bol. Elle sort les œufs et les place dans un bol. Puis elle verse le café dans une carafe. Se tournant vers sa fille, elle dit :
« Dis moi, que vois-tu ?
- Des carottes, des œufs et du café » répond sa fille.
La femme l’amène plus près et lui demanda de toucher les carottes. La fille les touche et note qu’elles sont molles et souples. La mère lui demande alors de prendre un œuf et de le briser. La fille enlève la coquille d’un œuf et observe qu’il est cuit dur. Finalement, la mère lui demande de goûter au café. La fille sourit quand elle goûte son arôme riche.
La fille demande alors : « Qu’est-ce que ça veut dire maman ? »

Sa mère lui explique que chaque objet a fait face à la même eau bouillante mais que chacun a réagit différemment : la carotte y est entrée forte, dure et solide. Mais après être passée dans l’eau bouillante, elle a ramolli et est devenue faible. L’œuf était fragile avec l’intérieur fluide. Mais après être passé dans l’eau bouillante, son intérieur est devenu dur. Les grains de café moulus ont réagi de façon unique. Après avoir été dans l’eau bouillante, ils ont changé l’eau.
« Lequel es-tu ? demande la mère à sa fille. Lorsque l’adversité frappe à ta porte, comment réponds-tu ? Es-tu une carotte, un oeuf ou un grain de café ? »

Et vous que pensez-vous, que ressentez-vous en lisant ces lignes?

 

 

Plus »