Notre monde matériel est duel, ombre et lumière. C’est comme ça (à priori). Si je considère une forme de libre arbitre j’ai le choix (ou le dilemme et oui 2 ce n’est pas vraiment un choix pour moi) de voir l’ombre ou la lumière. Il reste ensuite toutes les nuances de gris allez-vous me dire…alors oui j’ai le choix.



 Je choisis la lumière mais seulement après avoir pris en compte l’ombre masquée derrière elle, c’est-à-dire que je l’évalue ou la mesure, que je négocie et anticipe les actions pour qu’elle se sente reconnue, et  zou ensuite vive la lumière et la joie. Quand je ne peux rien changer, que les circonstances ne dépendent pas de moi, je lâche et je vis le moment présent : vivre, respirer me rappeler les bons moments et me glisser dans ces états internes. Quand je suis joyeuse, je réfléchis mieux, les opportunités qui se présentent sont pile poil celles en attente.

Comment choisissez-vous vos états internes le matin quand vous vous levez ? Par quoi commencez-vous, quelles sont vos pensées avant de mettre un premier pied au sol en sortant de votre lit ?

https://www.action-comm.com/changer%20un%20%C3%A9tat%20%C3%A9motionnel