croyance4« Croyance : milieu entre l’opinion et le savoir. »Définition de Emmanuel Kant

   Une histoire pour commencer:

Un monsieur très bien habillé est assis dans le compartiment d’un train Paris- Lille qu’il partage avec une unique passagère.
Toutes les demi-heures, il se lève, baisse la fenêtre et jette une pincée de poudre puis se rassied très content de lui.
La quatrième fois qu’il le fait, la dame ne peut résister et lui demande sur un ton un peu gêné ce qu’il jette.
Il lui répond tout à fait naturellement : « De la poudre anti-éléphant »
La femme bouche bée un instant finit par lui dire: « Mais nous sommes entre Paris et Lille! Il n’y a pas d’éléphants! »
L’homme lui adresse un clin d’œil triomphal et lui rétorque:
« Elle est efficace, hein, ma poudre? »

  •    La personne accorde plus de crédit à l’image créée par son mental qu’à ses perceptions sensorielles directes (en montagne, ou sur un pont, j’ai peur de tomber…)d’où le comportement adapté à la menace plutôt qu’à ses perceptions.

  *                Quand vous vivez cette situation, qu’est-ce qui est important pour vous à ce moment précis?

  C’est avec les croyances actuelles qu’un individu  bâtit ses réponses pour un objectif à atteindre.

Pourtant il arrive qu’il y ait des obstacles insurmontables, et les pires pronostics sont quand même déjoués, et l’objectif est atteint!!Tout ça parce qu’à un moment donné cette personne a eu la certitude qu’elle était là au bon endroit et au bon moment pour réussir ce qu’elle a décidé d’entreprendre.

Une croyance est parfois une simple certitude à propos de choses et surtout sur Soi.

Les croyances nous semblent logiques et même irréfutables, c’est un peu ce qui les définit, seulement quelques fois, la « réalité » scientifique peut déstabiliser quelques unes de nos certitudes (et non ! la terre n’est pas un disque plein posé sur l’eau…)

Quand  vous dites « je ne sais pas.. »ou « je n’arriverai jamais à.. » vous limitez peut-être vos possibilités par peur de l’avenir ou par une vision de vous même qui est certainement (croyance de ma part) loin de la réalité.

  •      Quand nos croyances nous permettent d’obtenir les résultats que l’on souhaite, elles deviennent de véritables ressources…Hélas, quelques fois certaines d’entre elles, nous empêchent d’avancer et nous permettent de stagner dans un confort relatif, de tristesse, de découragement ou pessimisme…….

Comme, par exemple, le fait qu’enfant,  j’ai obtenu une mauvaise note en français et j’imagine que ça s’est renouvelé une deuxième fois « cet enfant est nul en français » émettent alors les instituteurs ou même les parents…… »c’est pas de sa faute c’est comme ça, il ne fera rien de bon surtout en littérature », ou « il ne travaille pas assez c’est un paresseux, c’est comme ça »..et évidemment en grandissant cette personne ne réussira pas grand-chose en ce qui concerne la littérature et pourra même se persuader que les livres c’est pas bon pour lui…

croyance3Et bien ce genre d’étiquette colle ensuite à la peau, et même, si oui bien sûr,  je peux être quelque fois paresseux, même si je suis devenu travailleur et sérieux, cette croyance que j’ai ancré en moi m’empêchera d’être véritablement efficace  et d’arriver à travailler moins pour gagner plus (ne serait qu’en gain de temps…).

Tout au long de la vie de nouvelles croyances s’installent, on s’en libère d’autres (le père Noël n’existe pas, vous le saviez…moi aussi j’y ai cru…! c’est mes parents qui me l’ont dit, c’est comme la petite souris.. ou la double vie du voisin depuis 10 ans, qui semblait si heureux en couple!)

  •      Heureusement  nous pouvons remettre en question nos croyances, et bien sûr celles qui nous limitent..

Les croyances limitantes peuvent être remplacées, modifiées, revues ou refaçonnées et cela en s’appuyant sur nos propres ressources, ou sur divers outils cognitifs.

Nous pouvons aussi effectuer quelques recadrages dans ce sens que nous pouvons aborder nos croyances d’un autre point de vue, en acceptant ce qu’elles représentent pour nous autrement:

*     Quelles sont vos croyances se rapportant à votre personne? (« je suis optimiste », « prendre du temps c’est culpabilisant », « si on aime il faut tout accepter », « je trouve toujours une place de parking pour me garer »)

 *     Quelles sont vos croyances pour votre vie? (« je ne m’arrêterai jamais de fumer »,  « il faut travaille dur pour assurer ma retraite », « je ne serai jamais patron », « je réussirai à être mondialement classé au judo »)

 *     Quelles sont vos croyances sur les autres et vous? (« je rencontre toujours des gens sympas », « les gens ne m’écoutent pas quand je parle », « les autres sont égoïstes« .)

  •     Vos croyances vous apportent toutes quelque chose, de savoir quoi, vous permettra de comprendre ce qui peut vous aider à atteindre vos objectifs et vous permettra de modifier, de changer de mode de vision, ou remplacer utilement certaines certitudes.

 Encore faut-il vouloir sortir d’un certain fatalisme ou confort pour vraiment atteindre ce que l’on désire……( (si » les gens sont égoïstes et  ne me parlent pas trop« , alors « je ne risque pas d’être rejeté à cause de ma vraie personnalité » et je peux me cacher derrière « leur égoïsme »)

 croyance1Notre système de croyances parfois nous empêche de vivre « le moment présent » en absorbant beaucoup  de notre énergie pour se maintenir, alors que connaître ce système très personnel, permet de nous libérer et adopter au fur et à mesure ce qui nous arrange.

 Alors que désirez-vous?

 Etes vous prêts à faire une liste de toutes vos croyances; celles qui sont très bonnes pour vous et qui sont la base de vos réussites et les autres, plus inadaptées, qui vous entravent quelques fois et  vous permettent d’avoir des résultats très inconfortables ou décevants.

Parlons-en…..

 http://www.cvm.qc.ca/encephi/contenu/vospages/rouge08.htm

 Je n’aborde pas là le sujet concernant les croyances et tout le respect qu’on leur doit (car on pourrait débattre alors sur les limites du respect) ou sur la différence entre raisons, raison et croyances, houlà vaste programme…..

 « Que vous vous sentiez capable de faire quelque chose ou non, vous avez raison ».Citation de Henry Ford

 les images ne sont pas de moi, et je remercie les auteurs et leur créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>